La stévia

Enfin une alternative aux édulcorants et aux sucres chimiques très critiqués tel l’aspartam.

 

La stévia, édulcorant naturel peut être une solution dans les cas suivants :

  • Excès de poids dû à une forte consommation de sucre, lorsqu’on ne peut pas modifer ses habitudes alimentaires,
  • Pour les diabétiques,
  • Pour les personnes souffrant d’hypoglycémie.

 

En 1850, les européens consomment 7 g de sucre par jour par habitant.

En 1980, les européens consomment 110 g de sucre par jour par habitant.

La stévia est dépourvue de calorie et n’influence pas le taux de sucre dans le sang.

 

La stévia contient des stéviosides dont le rébaudiosides.

Les feuilles de stévia ont un pouvoir sucrant 15 à 30 fois supérieur à celui du sucre tiré de la betterave ou de la canne à sucre. Les extraits riches en en rébaudiosides ont un pouvoir sucrant de 100 à 300 fois supérieur. Le pouvoir sucrant est variable selon la position des feuilles par rapport à la racine ou aux rayons du soleil. Il peut donc présenter d’importante variation d’où l’intérêt de choisir des extraits titré en ribaudioside A.

 

Depuis le 9 septemre 2009, un arrêté ministériel autorise la commercialisation de l’extait de stévia en tant qu’édulcorant en France. C’est dans les année 70 que son usage c’est répandu en Amérique du Sud surtout en Asie, suite à l’interdiction au Japon de l’aspartam.

 

La plante : Rebaudiana Bertoni

La stévia ou herbe douce a été localisée pour la première fois au Nord Ouest du Paragay, sur les hauts plateaux. Les Indiens l’utilisent depuis des siècles pour sucrer aliments et boissons. Aujourd’hui la stévia est cultivée dans le monde entier.

 

Composants de la Stévia

Glucosides dont les steriosides. Ce sont des substances végétales cristallines qui produisent du sucre après avoir été absorbés par l’organisme.

 

Propriétés :

Essentiellement connu comme édulcorant, la stévia n’influence pas le taux de sucre dans le sang et ne stimule pas le production d’insuline, mais d’autres propriétés lui sont attribuées.

  • réduire la tension artérielle
  • abaisser la glycémie (taux de glucose sanguin)

 

Pour en savoir sur les propriétés :

Toxicité : les japonais ont démontré l’innocuité du stévia et l’extrait standardisé.

 

Qualité : différents produits sont mis sur le marché dont la qualité sont variables. Il faut s’assurer que la plante n’est pas subi de chauffage et d’extraction à différents solvants

 

Les formes rencontrées :

La poudre de feuilles entières séchées

Pouvoir édulcorant 15 à 30 fois supérieur au sucre
2 c à café = 1 tasse de sucre

1 cuillère à café de poudre pour un litre de liquide

 

Extrait blanc en poudre avec un taux garantie de pureté en rébaudiosides A. Concentré avec moins d’arrière goût amer.
2 cuillère à café = 1 kg de sucre

 

Extrait Fluide sans alcool : Pouvoir édulcorant 100 fois supérieur à celui du sucre
1 cuillère à café rase = 1 tasse de sucre ≈ 250 g

 

Les tablettes : solubles dans 1 liquide (chaud ou froid)
Pouvoir sucrant :
1 tablette = 1 morceau de sucre

 

Conclusion

La stévia a un avenir prometteur dans l’agroalimentaire. Nous la retouverons probablement comme exhausteur de goût dans de nombreux aliments au même titre que l’aspartam.

 

Bien que la stévia soit tentante, il est préférable de ne pas sucrer votre thé ou votre café…

Nous devons garder à l’esprit qu’il ne faut pas abuser de la stévia et des édulcorants en particulier, l’idéal étant de diminuer l’addiction au goût sucré.

 

En effet, les édulcorants affolent les mécanismes physiologiques, ils ont la même action que le sucre en induisant les mêmes réponses physiologiques. Pour en savoir plus nous vous proposons de lIre l’interview du Docteur Georges Mouton (spécialiste de la flore intesinale) sur la nutrition.fr.

 

 

Bibliographie :

Barabara Simonohn : La stévia
Passeport santé : La stévia
Sylvie Simon : l’aspartam

 

Mise en garde

Les informations de ce document ne peuvent en aucun cas être considérées comme un avis médical ou comme des conseils individualisés. En conséquence, nous vous invitons à vous rapprocher de votre médecin ou professionnel de la santé.

 

Copyright Bio-et-Nutrition 2009 © tous droits réservés.