Artichaut

Cynara scolymus L. – Asteracée

 

Description

Grande plante herbacée vivace à feuilles en rosette, cultivée comme légume principalement en Bretagne. La partie comestible est constituée du réceptacle charnu entouré de bractées, sur lequel les fleurs sont insérées. Originaire de l’Afrique du Nord, cette plante herbacée vivace peut atteindre 1.5 m de haut.

 

Partie utilisée

Feuille de la première année entière ou en fragments

 

Nous consommons le bouton de la fleur mais ce sont les feuilles qui possèdent des propriétés médicinales.

 

Principaux constituants

Principes amers : cynarine, flavonoïdes, stérols, tanins, enzymes, sels minéraux

 

Propriétés

  • Cholérétique et cholagogue
    Le principe actif majeur la cynarine a pour effet d’augmenter la sécrétion de la bile par le foie tout en favorisant son évacuation par les voies biliaires. Ceci favorisant la détoxication de l’organisme, une meilleure digestion des graisses et contrôlant la constipation
  • Diurétique léger
  • Hépatoprotecteur et antioxydant
  • Hypocholestérolémiant et hypotriglycéridémiant (fait baisser le cholestérol LDL et les tryglycérides)
  • Prévient la formation de calculs biliaires

 

Indications

  • Troubles de la digestion dus à une sécrétion biliaire insuffisante : nausées, lourdeurs d’estomac, gastralgies, mauvaise digestion des corps gras.
  • Prévention des calculs biliaires
  • Cholestérol, triglycérides

 

Formes

Teinture mère, extrait fluide, extrait sec, SIPF, EPS .

 

Tisane : 10 g pour ½ litre d’eau verser l’eau chaude sur la plante et faire infuser 10 minutes. Une tasse 15 à 30 minutes avant chaque repas (la tisane présente une amertume désagréable).

 

Précautions d’emploi

Ne pas prendre pendant l’allaitement : l’artichaut donne un goût amer au lait et freine sa production.

A éviter si fermentations intestinales.

 

Contre indication

Obstruction biliaire, risque d’allergie chez les personnes sensibles aux astéracées.